L’étrange et mystérieuse maison Winchester

The Winchester House

Article source:jack35.wordpress.com/

Convaincue que les âmes des personnes tuées par des carabines Winchester la laisserait en paix tantque sa maison serait en construction, Sarah L. Winchester, la veuve du magnat de l’armement William Wirt Winchester, commence en 1884 à San Jose en Californie, l’érection d’une maison dont les travaux ne cessent qu’à sa mort 38 ans plus tard !

aerienne

Cette vue aérienne montre une partie de l’incroyable maison de 160 pièces érigée en 38 ans par Sarah L. Winchester. Il faut 80 000 litres de peinture pour la repeindre !

Le résultat est stupéfiant. La très vaste demeure de style victorien compte 160 pièces sur 4 étages, 40 escaliers, 47 foyers, 950 porte set 10 000 fenêtres. Il y a tellement de corridors et de passages secrets que les domestiques avaient besoin d’un plan pour se déplacer ! Voilà sans aucun doute l’un des endroits les plus fascinants que les touristes peuvent visiter en Amérique.

madame

Madame Winchester interdisait qu’on la photographie. Cette photo, prise à son insue, est la seule connue de cette femme excentrique.

Une femme étonnante
Sarah Lockwood Pardee-Winchester était une femme excentrique et riche. Très riche même. À la mort de son mari en 1881, elle hérite de 20 000 000 de dollars. De plus, ses actions dans la compagnie Winchester lui rapportent la jolie somme de mille dollars par jour, non imposable jusqu’en 1913 ! Mais l’argent ne fait pas le bonheur et Sarah L. Winchester en sait quelque chose. Récapitulons. En 1862, en plein cœur de la guerre civile américaine, Sarah épouse William Wirt Winchester, fils de l’inventeur de la fameuse carabine à répétition. Le couple est heureux et bientôt Sarah donne naissance à une petite fille. Or cette dernière meurt un mois plus tard. Sarah ne s’en remettra jamais. En mars 1881,c’est au tour de son mari de mourir après avoir contracté la tuberculose. Accablée de chagrin, la veuve de 46 ans décide de consulter un médium à Boston. Le voyant lui explique que ce sont les esprits de tous les gens tués par des carabines Winchester, (notamment des Indiens) qui, en guise de revanche, ont orchestré les décès de sa fille et de son mari et que sa propre vie est menacée. Il lui propose toutefois une solution. « Achetez une maison, lui dit-il, et procédez à son agrandissement ensuivant les indications des esprits. Ainsi vous allez non seulement conjurer le mauvais sort mais également découvrir la clé de la vie éternelle ».

maison

L’entrée principale de la maison Winchester à San Jose en Californie.

San Jose, Californie
Sarah L. Winchester a-t-elle cru le médium. On ne sait trop. Toutefois, en 1884, elle quitte sa maison de New Haven au Connecticut pour s’établir à l’autre bout des Etats-Unis dans la vallée de Santa Clara, à cinq kilomètres seulement de la ville de San Jose. Elle y achète une maison de ferme de 8 pièces dont la construction n’était pas encore totalement terminée. Madame Winchester embauche aussitôt des menuisiers et se met à la tâche. Les travaux continuèrent ainsi jour et nuit, 365 jours par année. Elle fait venir des matériaux du monde entier. Bois exotiques d’Asie,papiers peints de France, lustres de cristal du Val Saint-Lambert en Belgique et vitraux de Tiffany à New-York. Tous les soirs, elle tient des séances de spiritisme pour obtenir les dernières instructions des esprits et trace des plans sur des bouts de papiers. La veuve a également une fixation pour le chiffre 13. Dans la chambre où elle tient ses séances, il y a treize crochets dans la penderie avec 13 robes de couleurs différentes. La plupart des fenêtres comportent 13 panneaux vitrés. Il y a 13 salles de bain, 13 lumières dans les lustres, 13 marches dans les escaliers etc. Sans oublier son testament qui comporte 13 parties et sur lequel sa signature apparaît à 13 reprises.

boislit

Il reste dans la demeure des meubles de grande valeur comme ce superbe lit dans la chambre de Madame Winchester (Photo Richard Saindon)

Un plan uniqueSi les pièces sont d’une grande opulence, il y a aussi des choses bizarres, comme des portes donnant sur des murs ou des escaliers qui conduisent à des plafonds. Madame Winchester agit également de façon curieuse. La petite femme, (elle ne mesure qu’un mètre 47), refuse de se faire photographier. Elle fait aussi aménager des dizaines d’ouvertures dissimulées et des dispositifs lui permettant d’espionner ses domestiques et ses ouvriers. Elle avait l’habitude d’arriver sans bruit derrière eux pour les regarder travailler… Par contre, on la dit généreuse, payant tous les membres de son personnel le double des salaires en vigueur. Lors de son décès en 1922, Sarah L. Winchester avait englouti 5 500 000$  dans cette extraordinaire maison née d’une obsession. Aujourd’hui, plusieurs personnes affirment sérieusement que la maison Winchester est hantée. On peut lire sur place les témoignages de nombreux employés, des préposés aux visites guidées pour la plupart, qui affirment avoir vécu des expériences paranormales dans la vaste demeure. Une journaliste de mon groupe qui fermait la marche dans un escalier, nous a demandé d’arrêter parce qu’elle sentait une présence derrière elle. Quoi qu’il en soit, chaque soir de pleine lune,chaque vendredi 13 et durant la nuit de l’Halloween, on organise des visites de nuit à la lueur des lampes de poche. 

Comme ambiance de mystère, on ne fait pas mieux.

(Source : L’Avantage)
Publicités

Une réflexion sur “L’étrange et mystérieuse maison Winchester

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s