Le mystère des cercles de fées expliqué par une nouvelle théorie

Article source: maxisciences.com/

Publié par Émeline Ferard, le 06 septembre 2013

cercles de fées maxisciences. Copyright © Gentside Découvertes (crédits photo : Norbert Jürgens) En savoir plus: http://www.maxisciences.com/cercle-de-f%e9es/le-mystere-des-cercles-de-fees-explique-par-une-nouvelle-theorie_art30698.html  Gentside Découvertes

cercles de fées
maxisciences.
Copyright © Gentside Découvertes
(crédits photo : Norbert Jürgens)Gentside Découvertes

Une équipe de chercheurs internationale a développé une nouvelle théorie pour expliquer le mystère des »cercles de fées », ces formes circulaires qui apparaissent sur le sol des déserts africains. Ils seraient dus à une compétition aux ressources entre les plantes.Le mystère des »cercles de fées »n’est visiblement pas totalement élucidé. En mars dernier, des chercheurs avaient annoncé avoir trouvé l’origine de ces cercles intrigants qui apparaissent sur le sol des déserts africains, notamment en Namibie. Ces disques circulaires mesurent généralement plus de 2 m de diamètre mais leur surface, stérile, est cernée par une étonnante couronne de végétation(à partir de 0’30 sur la vidéo). Grâce à leurs travaux, les scientifiques avaient découvert que ces formations pouvaient être dues à des termites de sable. Mais cette hypothèse est visiblement loin de convaincre tous les spécialistes puisque aujourd’hui, une nouvelle théorie a vu le jour. D’après une étude publiée dans la revue PLoS ONE, les cercles de fées seraient plutôt liés à la féroce compétition à laquelle se livrent les plantes pour accéder aux ressources. C’est une équipe dirigée par Michael Cramer de l’Université du Cap en Afrique du Sud qui est arrivée à cette conclusion en réalisant de nouvelles analyses sur les fameux cercles, convaincue que les termites n’étaient pas les principales responsables. « Je pense que le principal obstacle que ces explications doivent surmonter est de trouver l’origine de l’espacement régulier des cercles, de leur circularité approximative et de leur taille », a déclaré Michael Cramer à LiveScience. « Il n’existe pas de raison réelle pour laquelle des termites produiraient des cercles aussi larges et aussi uniformément espacés », a t-il ajouté. De plus, la longévité de ces cercles a également de quoi étonner puisque les petits peuvent rester là durant plus de 20 ans et les grands jusqu’à 75 ans.  Une répartition liée aux ressources disponibles Parmi les hypothèses évoquées ces dernières années, certaines chercheurs avaient estimé que ces formations pouvaient être dues à un mode d’organisation des plantes. Une théorie que le biologiste et sa collègue Nichole Barger de l’université du Colorado trouvaient plus convaincante, c’est pourquoi ils ont décidé de la tester. Pour cela, les chercheurs ont mesuré la taille, la densité des cercles de fées ainsi que la surface qu’ils occupent en Namibie. Puis ils ont collecté des échantillons de sol à différentes profondeurs à l’intérieur et en dehors des cercles. Ils ont alors analysé ces derniers en se concentrant sur la quantité de nutriments et d’eau contenue dans chaque. Enfin, ils ont inséré les résultats obtenus ainsi que des données climatiques sur le taux de précipitation et les températures notamment, dans des modèles informatiques. »Nous avons trouvé que la taille des cercles, leur densité et le degré auquel ils occupaient le paysage étaient tous associés à la quantité de ressources disponibles »,a indiqué Cramer.   En particulier, les chercheurs ont observé que les cercles de fées étaient plus petits s’il y avait plus de ressources tels que de l’azote dans le sol ou de la pluie. Ils ont également constaté que les pluies avaient un impact important sur la distribution des cercles : ceux-ci n’apparaissaient que dans les zones où il y avait juste le bon apport de pluie(ni pas assez, ni trop). Ces résultats ont ainsi permis aux scientifiques de conclure qu’une compétition entre les plantes pouvaient être responsables de ces formations. Des plantes qui provoquent la mort de leurs voisines Au départ, l’herbe pousse de façon homogène dans le désert namibien mais des pluies clairsemées et un sol pauvre en nutriments créent ensuite une féroce compétition entre les herbes. Les plantes fortes se mettent à absorber toute l’eau et les nutriments présents, causant irrémédiablement la mort de leurs voisines plus faibles et formant un trou stérile dans le paysage. Et plus la compétition se poursuit, plus le trou sans végétation s’étend. Il devient alors une sorte de réservoir d’eau et de nutriments pour les plantes qui se développent à la périphérie, donnant la forme caractéristique du cercle de fées. Selon le biologiste, les observations faites ont un sens puisque les herbes plus grandes n’auront pas besoin d’un réservoir important de ressources pour se développer et survivre si de l’eau et des nutriments sont déjà présents dans l’environnement. Les cercles seront donc plus petits. En revanche, l’herbe aura besoin d’un plus vaste réservoir si la quantité de ressources disponibles est faible, créant alors un plus grand cercle. Le fait que ces formations n’apparaissent que dans des zones au taux de pluies adéquat a également un sens, d’après Michael Cramer. En effet, s’il y avait trop de pluie, les ressources abondantes réduiraient la compétition et provoqueraient la disparition du cercle. Et s’il n’y en avait pas assez, la compétition deviendrait trop sérieuse et le cercle disparaitrait également avec la mort des plantes. Pour les mêmes raisons, les différences de précipitations d’une année à l’autre pourraient donc être à l’origine de l’apparition et la disparition des cercles au fil du temps. En prenant en compte toutes ces informations, les chercheurs ont réussi à prédire la distribution des cercles de fées avec une précision de 95%. Une théorie à développer Michael Cramer et ses collègues ne nient pourtant pas le rôle des termites. »Ce qui forme les cercles est la compétition entre les plantes. Les termites sont un phénomène secondaire, et leur rôle est de maintenir les cercles en tuant les herbes qui poussent au centre »,a t-il expliqué. Toutefois là encore, la théorie de la compétition entre plantes ne convainc pas tous les scientifiques. Yvette Naudé, une géochimiste de l’université de Pretoria en Afrique du Sud a indiqué qu’il était agréable d’entendre une théorie n’impliquant pas des insectes pour expliquer les cercles de fées. Mais « la façon dont une compétition pour les ressources entre des herbes peut induire une mortalité aussi abrupte et synchronisée sur une parcelle entière est incertaine », a expliqué la spécialiste à LiveScience. »La réponse au mystère des cercles de fées demeure ailleurs », a t-elle ainsi estimé.  D’autres scientifiques estiment cependant qu’on se rapproche de la solution. « C’est une très bonne théorie qui prend en compte toutes les caractéristiques des cercles de fées. Aucune autre cause proposée n’a fait cela auparavant », a fait remarquer Walter Tschinkel, biologiste de l’Université de Floride. Pour confirmer leur théorie, Michael Cramer et ses collègues entendent donc poursuivre leurs travaux en réalisant notamment des tests expérimentaux. (crédits photo : Norbert Jürgens)Source:

vidéo

societe-civile-maxisciences_medium
Copyright © Gentside Découvertes

gif

Mise à jour sylv1 pour Area 51 Blog,le : 07/09/2013 à : 14h10.

area51blog

Le mystère des cercles de fées expliqué par une nouvelle théorie.

Spiritisme, le ouija : Mythe ou réalité ?

voici le premier exemplaire de ouija vendu en 1901 Qui n’a jamais entendu parler de cette planche qui permettrait d’entrer en contact avec des entités et autres âmes errantes ? crédit:couloirsdunet.wordpress.com/

voici le premier exemplaire de ouija vendu en 1901Qui n’a jamais entendu parler de cette planche qui permettrait d’entrer en contact avec des entités et autres âmes errantes ?crédit:couloirsdunet.wordpress.com/

 

Article sourcecouloirs du net

Au début des années 1920, les spirites du monde entier utilise ce nouvel outil de communication vendu en tant que jeu de société. Près d’un siècle plus tard, son utilisation reste favorisée car elle ne requiert aucun don particulier. Mais qu’est-ce que le Ouija ? est-ce un jeu ou un outil ? Quelle est son origine et faut-il croire en ses capacités ? C’est l’article du jour, penchons-nous sur l’histoire du Ouija !

ORIGINE :

Le 10 février 1891,  Charles Kennard et Elijah Bond obtiennent le brevet de leur invention, ils la baptisent Ouija signifiant oui en Français et en Allemand l’origine de chacun de ces deux hommes (oui – ja (prononcez Ya)). A l’origine de leur brevet, une passion pour l’ésotérisme, c’est d’ailleurs sur d’autres principes similaires qu’ils ont puisés leur idée, en Chine sous Ming, existait les planchettes divinatoires chinoises fújī  planches recouvertes de sable (sans curseur) que l’ont utilisait à des fins divinatoire grâce à un stylet en « Y » tenu par deux personnes. Les caractères dévoilaient des symboles associés à des mots. Mais bien avant Ming en Chine, 4 000 ans avant JC, on utilisait déjà des omoplates de boeuf ou des carapaces de tortues couvertes de symboles dans le même but divinatoire, c’est ce qu’on appelle lascapulomancie. Cette méthode était très répandue en Corée, au Japon et même chez les Babyloniens.

crédit: couloirs du net

crédit: couloirs du net

On retrouvera aussi chez les Grecs et les Etrusques des formes semblables, certaines consistant à reproduire un foie de mouton sur une plaque de bronze découpé en différentes zones, chacune représentant des messages en fonction de la forme ou des dessins aléatoirement disposés  sur l’organe, ces hasards de la nature correspondaient à des significations spécifiques et permettaient aux haruspices (devins), de donner une interprétation visionnaire. Ce mode d’expression divinatoire est connu sous le nom de hépatomancie .

crédit: couloirs du net

crédit: couloirs du net

Dans le moyen-âge, on abandonne peu à peu ces pratiques au bénéfices de méthodes plus propres, cartes, lignes de la main, pendules et autres boules de cristal, objets destinés à aider les médiums dans leur connexion spirituelle. Les plantes ont souvent aidé les voyants à se mettre en transe, en Europe, la belladone, la pomme épineuse ou le laurier furent très utilisés par les sorcières ou les devins pour entrer en contact avec les mondes de l’au delà, mais on s’éloigne du Ouija.

ÉVOLUTION :

crédit : couloirs du net

crédit : couloirs du net

C’est dans la seconde partie du XIXème siècle que le spiritisme se retrouve codifié, et c’est en France que tout se clarifie, avec  Allan Kardec  qui publie son livre  » Le livre des esprits » en 1860 (téléchargez le gratuitement dans notre boutique), il y établie tout un code de procédures et nous explique le spiritisme en le basant sur la croyance en dieu, et le pouvoir médiumnique. Sa doctrine va se disperser sur tous les continents et mettre en avant cette nouvelle version de la communication qui dès lors n’est plus seulement réservée aux sorcières et autres chamans, mais à toute personne qui veut y croire. Depuis sa mort survenue en 1869, la tombe du spirite est couverte de fleurs, quelque soit le jour de l’année, son tombeau du Père Lachaise est visité. Posez lui une rose, mettez les mains sur son buste et faîte un voeu, un souhait ou posez une question, vous aurez une réponse dit on encore aujourd’hui. L’aube du Ouija pointe à l’horizon, deux planchettes utilisant les mêmes principes sortent un peu avant le Ouija officiel:

le psychographe de Hudson Tuttle est créé en 1880:

crédit: coulirs du net

crédit: coulirs du net

et en 1900, le cablegraphe de George Foster Pearson:

crédit: couloirs du net

crédit: couloirs du net

Ou encore le spiritoscopes de Hare :

crédit: couloirs du net

crédit: couloirs du net

Un an seulement après avoir déposé leur brevet, Charles Kennard et Elijah Bond déposent leur bilan (1892), ce sont deux frères qui travaillaient pour eux qui leur récupèrent le brevet du Ouija et entrevoient le potentiel, ils le vendent alors mais pour toucher un plus large public, le propose en tant que jeu de société, afin de « Jouer » aux spirites. Le premier exemplaire est vendu en 1901. Les spirites ne s’y trompent pas, c’est celui-ci qu’ils vont désormais utiliser. Aujourd’hui, le brevet du Ouija est la propriété de la marque « Parker » filiale de Hasbro, depuis 1966, année d’acquisition, il s’agit de l’une des meilleures ventes annuelles du groupe parker.

Vous pouvez en trouver sur Ebay,  sur Priceminister, mais vous pouvez également vous amuser à l’utiliser en ligne gratuitement, en vous servant de votre souris comme curseur.

FONCTIONNEMENT :

Ha oui, mais comment ça marche ? Et bien le mode d’emploi est très simple, le voici tiré du blog de Clara sur lequel vous trouverez tous le détail des subtilités du Ouija :

Trouvez d’abord un lieu calme, isolé, à l abri du vent . Ensuite apprêtez la tablette .

Vous devez jouer à 2 minimum (4 de préférence). placez l’oracle au centre du ouija et déposez vos doigts dessus sans appuyer,
je le répète, il faut seulement les déposer.

Et c’est là que tout commence…

pour appeler une personne précise :

posez vos doigts et dites  » esprit de (la personne de votre choix) nous entends-tu , si oui, manifeste ta présence et déplace l’oracle vers le  » oui  » «  . S’il ne bouge pas réessayez . s’il se déplace vers le oui, posez une question piège à cet esprit pour vous assurez que vous parlez bien à la personne demandée. S’il a mal répondu, vous êtes tombés sur un esprit menteur. Donc, quittez la partie et recommencez.

pour appeler un esprit au hasard :

Posez vos doigts sur l’oracle et dites  » esprit qui hante ces lieux nous entends-tu, si oui, manifeste ta présence et déplace l’oracle vers le oui  » (ceci est pour ceux qui veulent parler à un esprit situé à l emplacement choisi).Sinon, dites  » Esprit si tu nous entends, manifeste ta présence et déplace l’oracle vers le oui « .

Pour quitter la séance de ouija :

Dites  » esprit je dois te quitter et je te renvoie d’où tu viens «  puis dirigez l’oracle sur  » Au revoir »

crédit:coulirs du net

crédit:couloirs du net

DES PREUVES ? DES TÉMOIGNAGES ?

Que penser donc de cet instrument, certainement que c’est l’un des jeux de société les plus troublants et les plus dérangeants qui soient. On peut trouver des témoignages sur l’utilisation de Ouijas, mais bien sûr ce ne sont que des témoignages de particuliers, et comme bien des publicités, l’offre est soumise à condition (que ce soit vrai), mais il n’est pas possible de le vérifier.

Au Canada, une femme raconte son histoire, sur doctissimo aussi, un témoignage . Il existe aussi un forum spécialisé dans les phénomènes paranormaux qui traite un peu tous ces sujets liés aux esprits … Il en existe des tonnes. Les institutions religieuses condamnent ces actes, interdisant toute relation entre vivants et morts de quelques manières que ce soit. Pour ma part, je serais plutôt enclin à penser qu’il s’agit davantage d’une manifestation involontaire de nos propres obsessions (conscientes ou non), ou peut-être une sorte de radiesthésie (comme les sourciers) dont les vibrations orientent le curseur, et l’émotion aidant, le subconscient peut faire le reste. Pratiquer en étant totalement crédule ou avec un esprit ou un moral fragile pourrait très certainement être préjudiciable à l’utilisateur. Nous sommes noyés sous des flots d’histoires en tout genre, de photos plus ou moins truquées ou mal interprétées, de vidéos fakes, et autres pseudos écritures automatiques ou enregistrement sonores  qu’il est difficile de croire finalement, par quasi certitude d’être face à une vilaine farce, qu’une manifestation est bien réelle.

Par contre, le phénomène ne m’apparaît pas complètement illusoire car bien que plus incrédule que Descartes et St Thomas réunis, j’ai tendance à tout rapporter à quelque chose de rationnel. Pourtant je dois aussi être impartial et avouer que j’ai été témoin de certaines manifestations paranormales (ou pas normales du tout) ainsi que de rêves prémonitoires que je fais depuis l’enfance et que mon sens de la raison, de la logique mon approche posée ne parviennent à expliquer. Force est de constater que certaines choses sont vraies, que la science n’explique pas tout et que bien souvent, ce qu’elle ignore, elle le nie ou le place sous l’égide de troubles de la personnalité, c’est si simple. Pour le Ouija, je n’ai pas encore essayé, j’attend l’occasion de le faire ! Ce qui est certain c’est que l’esprit humain est capable de bien des choses que l’on ignore encore, mais lesquelles exactement ? Sans doute celles auxquelles nous croyons, ou en lesquelles nous voulons accéder, c’est la force de l’humanité, celle de croire et d’espérer …

Petit bonus, si vous souhaitez d’autres ouvrages sur le spiritismevous pouvez en télécharger des dizaines dont la fameuse « revue spirite d’Allan Kardec) .

Merci à steve légère administrateur de couloirs du net  pour cet article

Source:bannière-couloirs3 (4)

gif engrenage

Mise à jour Paranormal à la Une, le: 05/09/2013 à : 17h50.

cropped-184-5f51c_1152x0864.jpg